RADIO(S)

Alerte info
RCM13 : sur la Bande FM Régions,Hambou,bambao sud ,Bambao ya mboini et moheli- Ecoutez nous sur le 107.50 Mhz.sur la Bande FM Moroni,Bambao,Itsandra,Mboundé et Mitsamihouli- Ecoutez nous sur le 88.00 Mhz.Ecoutez nous Par satellite dans l’océan indien sur Parabole Réunion sur le canal 354.



Les hommes d’Amir Abdou ont été battu 1 but à 0 ce lundi pour son premier match de la Can face au Gabon. Un score qui ne reflète pas la physionomie du match tellement les coéquipiers de Youssouf M’changama ont dominé la rencontre notamment avec une large possession de balle en seconde période. 

Le coach comorien a surpris tout le monde par une composition jugée trop défensive par beaucoup de spécialistes et on aurait pu croire que le technicien comorien s’était déjà avoué vaincu avant la rencontre et voulait limiter la casse. Si les supporters des cœlacanthes ont pu comprendre la non titularisation du virevoltant Faiz Sélémani pour cause de blessure, ils n’arrivent toujours pas à digérer certains choix optés par Amir Abdou et beaucoup de questions restent sans réponses.

 

Ils attendaient cependant de voir l’incontournable Yacine Bourhane au milieu qui lui, n’a malheureusement disputé aucune minute. L’autre surprise c’est la non titularisation de Fouad Bachirou pourtant remis de sa maladie et apte à débuter la rencontre. Celui-ci a fait son entrée en deuxième période pour équilibrer le milieu de terrain occupé par le jeune Iyad Mohamed visiblement surpris par sa première titularisation et nettement dépassé par les événements. Mais la cerise sur le gâteau est de voir la titularisation de Kassim Abdallah sur le flanc droit de la défense. 

L’ancien marseillais a complètement nagé durant toute la première période et n’a réussi aucun centre sur toutes ses tentatives. Le seul et unique but de la rencontre vient d’ailleurs de son couloir et avec beaucoup de fautes commises et un carton jaune reçu tôt dans la rencontre, Kassim Abdallah, très épuisé et à bout de souffle, a été remplacé en seconde période. Les supporters des Comores peuvent s’estimer heureux de ne pas voir Pierre Emerick Aubameyang dans ce match surtout face au latéral droit comorien, sinon les choses se seraient beaucoup plus compliquées. Les quelques spectateurs présents pour ce premier match des verts au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé se sont même posés beaucoup de questions quant au choix du coach comorien. « Qu’est ce que ce numéro 2 (Kassim Abdallah) fait dans ce terrain ? », se demandaient incessamment quelques camerounais dans les tribunes. 

Les supporters comoriens de leur coté n’arrivent toujours pas à digérer l’absence de Yacine Bourhane. « Sa présence au milieu est plus qu’importante car non seulement il arrive à casser le rythme des adversaires mais il est aussi très discipliné dans la relance », déclare ce supporter comorien, visiblement déçu du score. « L’équipe comorienne a montré de belles choses surtout en deuxième période et je pense que sa défaite est due à son manque d’expérience dans cette compétition mais avec le temps, cette équipe est capable de progresser comme ce fut le cas du Cap vert », a jugé Alain, un camerounais rencontré à la fin du match. Tout espoir de qualification reposait par un bon résultat dans ce premier match qui était selon beaucoup de comoriens, le match le plus abordable du groupe. Il sera très difficile d’aller faire un bon résultat vendredi prochain contre le Maroc, défini comme étant le favori du groupe. Les coéquipiers de Sofiane Boufal ont battu le Ghana sur le score d’un but à zéro pour son premier match du groupe. Il va falloir mouiller le maillot et être plus décisif du coté comorien face aux lions de l’Atlas pour espérer rester dans la course. 

Mhoudini Yahaya, depuis Yaoundé


Partager